Samedi 3 février, une quarantaine de membre du collectif « Résistance à l’agression publicitaire contre les panneaux numériques » a recouvert des panneaux publicitaires numériques, gare Matabiau. Si leur démarche était pacifique, ils ont écopé de trois amendes de 50€. 

Armés de « blanc de meudon » de panneau avec inscrit « stop pub » les manifestants ont tenu à sensibiliser les toulousains sur l’omniprésence de la publicité dans notre quotidien. « Ces panneaux sont agressifs et diverses enquêtes démontrent que les passants en ont assez de cette publicité intrusive », explique Tanguy à un journaliste de la Dépêche du Midi.

Ce qu’ils craignent ? Le fait que la métropole revoit sa politique en matière de publicité. Il ne faudrait pas qu’elle en dispose partout.

Le collectif a également soumis une pétition aux voyageurs. Si certains trouvent ces panneaux « inesthétique », d’autres pense qu’il faut « revoir tout le processus de l’économie libérale pour éviter ce genre de situation ».

D’autres actions sont prévu à en croire le collectif : « il faut du temps pour sensibiliser les esprits et changer les mentalités », lisons nous sur la Dépêche du Midi.