Les Français triomphants à l’Open d’Australie

Les Français triomphants à l’Open d’Australie

Les Bleus reviennent avec trois titres de l'Open d'Australie. Crédit photo : Facebook FFT et Kristina Mladenovic. Montage : Pixiz.
Les Bleus reviennent avec trois titres de l'Open d'Australie. Crédit photo : Facebook FFT et Kristina Mladenovic. Montage : Pixiz.

Cocorico ! La France revient avec trois titres en poche de cette quinzaine australienne bientôt terminée. Non, ni Caroline Garcia, ni Lucas Pouille ou Jo-Wilfried Tsonga, les leaders français ont remporté l’Open d’Australie. Pourtant des tricolores ont brillé à Melbourne. Kristina Mladenovic a remporté le double femmes avec sa coéquipière Timea Babos, tandis que la paire de frenchies Hugo Gaston-Clément Tabur rafle le titre en double juniors et que le duo Houdet-Peifer l’emporte en double fauteuil.

Plongée dans une série de 15 défaites en simple, Kristina Mladenovic a retrouvé le moral grâce au double. Éliminée au premier tour du tournoi simple par Ana Bogdan (104 ème au classement WTA), la championne du monde junior 2009 s’est rattrapée avec sa coéquipière Hongroise Timea Babos. Pourtant, en finale, le duo était confronté à la paire russe Vesnina-Makarova (tête de série numéro 2) qui avait remporté les trois autres Grand Chelem de l’année. Mais la détermination du duo franco-hongrois a fait la différence pour s’imposer 6-4 6-3 en moins d’une heure trente de jeu.


Avec cette victoire, Kristina Mladenovic accroche un Grand Chelem de plus à son palmarès, le premier étant le double femmes avec Caroline Garcia à Roland-Garros en 2016. Elle est aussi la première française à remporter un titre en double à l’Open d’Australie.

Espérons que cela redonne confiance à la jeune femme de 24 ans qui traverse une période sombre en simple. La Française jouera le tournoi de Saint-Pétersbourg la semaine prochaine, avant (peut-être) de défendre les couleurs tricolores lors du premier tour de la Fed Cup face à la Belgique les 10 et 11 février.

Autre titre en double, celui de la paire 100 % française Stéphane Houdet – Nicolas Peifer qui se sont impos en final du double messieurs fauteuil face aux Anglais Hewett-Raid (6-4/6-2). Avec ce titre, Stéphane Houdet (3ème mondial) remporte le 22ème Grand Chelem de sa carrière, sans compter ses deux titres paralympiques  de Pékin et Rio. Houdet s’est aussi hissé en finale du simple fauteuil, mais s’est incliné face au Japonais Shingo Kunieda en trois sets. 

La relève se révèle

On s’était dit que la victoire en Coupe Davis des Français, il y a deux mois, allait donner de l’élan à la délégation tricolore sous la chaleur australienne. Il n’en a rien été. Aucun Français (hommes ou femmes) ne s’est qualifié pour les quarts de finale de la compétition. La dernière Tricolore en course, Caroline Garcia à été éliminée en huitièmes de finale par Madison Keys. Côté hommes, la situation est pire. Aucun ne s’est qualifié pour la deuxième semaine du premier Grand Chelem de l’année, une première depuis 2015 dans cette compétition.

Heureusement, la relève tricolore s’est dévoilée durant la quinzaine. Elle aussi a ramené un titre au camp Français. Il s’agit du double juniors garçons avec Hugo Gaston (17 ans) le Toulousain et Clément Tabur (18 ans) son coéquipier. Les deux compatriotes se sont imposés face à la paire allemande Molleker-Squire (tête de série numéro 4) en seulement 41 minutes de jeu (6-2/6-2). Licencié au Blagnac Tennis Club, Hugo Gaston a été éliminé en quart de finale du simple junior. Classé 1349 ème à l’ATP, Hugo Gaston est troisième mondial chez les juniors. Son coéquipier Clément Tabur a lui été éliminé dès le premier tour du tournoi simple à Melbourne. La paire française succède à Julien Jeanpierre et Jérôme Haenel titrés en 1998. Une année qui parait une éternité pour ces deux garçons, qui n’étaient même pas nés à ce moment-là !

Il n’y a pas que chez les garçons que les jeunes ont brillé à Melbourne; Clara Burel (16 ans – 33ème mondiale chez les juniors) s’est aussi faite remarquée sur les cours australiens. Arrivée jusqu’en finale du simple juniors filles, la Française s’est malheureusement inclinée face à la tête de série numéro 2 Liang En Shuo (6-3/6-4). Une première finale pour une Française dans cette compétition depuis Virginie Razzano en 1999. Malgré cette défaite, l’adolescente peut retirer du positif de son tournoi. En effet, elle a éliminé la numéro 1 mondiale junior en demi-finale pour le deuxième Grand Chelem de sa jeune carrière. Le premier, c’était à Roland-Garros, où elle avait été éliminée dès le premier tour. 

Si les seniors n’ont pas brillé à Melbourne, les Français ont pu s’en remettre aux jeunes pépites du tennis français. Même si rien n’est acquis à cet âge-là, le tennis tricolore a quand même de beaux jours devant lui.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?