« Je vais devenir champion du monde IBO » La phrase est lancée, le Toulousain Mohamed Mimoune, sacré champion d’Europe de boxe 2017 en catégorie poids welter va tenter de décrocher une ceinture mondiale ce samedi 20 janvier. Face à lui, Emiliano Dominguez Rodriguez, un argentin toujours invaincu : 21 victoires en 21 combats professionnels dont 7 par KO.

 

Quelles chances pour le toulousain ?

Après vingt et un combats depuis qu’il est passé professionnel. Mohamed Mimoune, 30 ans, s’est imposé à dix-neuf reprises (dont deux K.O) pour deux défaites en 7 ans. « Dans ma tête, il n’y a pas la place pour la défaite. Bien au contraire, il n’y a de place que pour la gagne et je vais devenir champion du monde IBO  » a-t-il déclaré dans une interview pour la fédération française de boxe.

Son adversaire argentin, il ne l’a jamais boxé mais l’a longuement observé. Le français, très mobile sur le ring, aura plusieurs avantages, à commencer par l’allonge et sa faculté à casser la protection de son adversaire. Selon Mimoune, la clé du combat résidera dans « le déplacement sur les jambes et arriver à le tenir à distance. Comme il est plus petit par la taille, le bras avant sera primordial. »

 

Préparation et perte de poids

Pour sa préparation physique, le toulousain est resté dans les environs de sa ville rose. Que ce soit à l’ITEPS (Institut Toulousain d’Expertise de la Performance Sport et santé) de Muret pour le physique, ou dans sa salle à Bagatelle, il se prépare depuis des mois pour ce jour grâce à son coach Mehdi Oumiha, l’oncle de Sofiane Oumiha. Champion d’Europe en catégorie welter, « the problem » comme il est surnommé a dû perdu quelques grammes pour pouvoir boxer dans la catégorie super-léger (entre 61,24 kg et 63,5 kg).

Champion d’Europe, il vise donc le 20 janvier sa première ceinture mondiale. Un palier qui lui permettra sans aucun doute de franchir un cap en notoriété. En cas de victoire, les portes des ligues les plus prestigieuses pourraient s’ouvrir. Le match sera à suivre en direct de Levallois-Perret sur Canal + Sport à partir de 20h45.