Détention de djihadistes français en Syrie, des avocats portent plainte contre la France

Détention de djihadistes français en Syrie, des avocats portent plainte contre la France

4 avocats français portent plainte contre l'État français pour
4 avocats français portent plainte contre l'État français pour "détention arbitraire" crédit : photo libre de droit

Mercredi 17 janvier, plusieurs avocats de femmes et d’enfants de djihadistes français ont porté plainte contre l’État français pour « détention arbitraire » et « abus d’autorité ».

Ils sont 4 avocats de femmes et d’enfants de djihadistes à avoir porté plainte contre l’État français ce mercredi matin. Les raisons : « détention arbitraire » et « abus d’autorité ».

Dans un communiqué, les avocats expliquent que « Le Kurdistan syrien n’ayant aucune existence légale et ne disposant par là même d’aucune institution souveraine, ces femmes et ces enfants sont tous détenus sans droit ni titre ». Ils ajoutent que les femmes parties font l’objet « de poursuites judiciaires en France » et « acceptent de faire face à leur responsabilité pénale ».

Cette requête concernerait 40 djihadistes français ainsi qu’une vingtaine d’enfants.

Source : AFP/LeMonde/FranceBleu

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?