Non-lieu pour les soldats accusés de viols en Centrafrique

Non-lieu pour les soldats accusés de viols en Centrafrique

crédit photo: Wikimedia Commons
crédit photo: Wikimedia Commons

Six enfants, âgés de 9 à 13 ans, auraient accusé des militaires de l’opération Sangaris d’avoir abusé d’eux en Centrafrique, en échange de nourriture. Pour rappel, les faits s’étaient déroulés à Bangui entre décembre 2013 et juin 2014. Ce jeudi, la justice française a ordonné un non-lieu dans cette enquête, faute d’avoir pu établir l’implication des militaires, selon des sources concordantes à l’AFP lundi. 

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?